Voici un dessert qui a fait la renommé du matcha parmi d’innombrables gourmands en dehors du Japon (grâce à quoi, le matcha a volé quelques cœurs…). Ces dernières années, on en a parlé de plus en plus dans différents pays jusqu’à ce qu’il arrive enfin au pays du thé où il a vite gagné une immense popularité. Aujourd’hui, on peut le déguster presque partout dans le monde!

Il s’agit évidemment du cheesecake au matcha. Et même si, dans notre version, il est déjà très « vert », nous nous sommes pas arrêtés là : nous avons décidé de l’habiller d’un glaçage d’une couleur et d’un goût encore plus intenses. Jamais trop de matcha, n’est-ce pas?

Cheescake au matcha et framboises

moule à gâteaux de 15-20 mm de diamètre

Ingrédients:

pour le fond
• 100 g de biscuits « digestifs »
• 30 g de beurre

pour le cheesecake
• 580 g de cottage cheese entier
• 50 ml de crème fleurette
• 80 g de sucre
• 3 œufs
• 1 c. à c. d’extrait de vanille
• 1 c. à s. de farine de pommes de terre
• 2 c. à c. légèrement bombées de Moya Matcha Daily
• un peu d’eau chaude

pour le glaçage
• 1 c. à c. de matcha
• 100 g de chocolat blanc de qualité
• 30 ml de crème fleurette
• + framboises pour la décoration

Préparation:

Chemiser un moule à gâteau avec du papier de cuisson, couper le papier avec l’anneau du moule et laisser secs les bords du moule. Commencer par préparer la génoise. Mixer les biscuits dans un robot de cuisine ou les placer dans un sac en plastique solide et les écraser avec un rouleau à pâtisserie ou un maillet. Les mélanger avec le beurre fondu. Une fois que la masse ressemble à du sable humide, la repartir sur le fond du moule et bien l’écraser avec son poing ou avec une cuillère. Mettre le moule au frigo.

Préchauffer le four à 170 degrés. Préparer la garniture. Battre le fromage avec la crème fraîche à l’aide d’un batteur. En mélangeant lentement (à l’aide du mélangeur du robot ou d’une cuillère ou avec sa main), ajouter les œufs, un par un. Ajouter le sucre, l’extrait de vanille et la farine de pomme de terre. Diluer le matcha dans un peu d’eau jusqu’à l’obtention de la consistance d’une pâte (pour pas qu’il y ait des grumeaux) et l’incorporer à la préparation au fromage. Bien mélanger le tout, en faisant attention à ne pas trop aérer la masse pour éviter que le cheesecake se craquelle.

Bien envelopper le moule refroidi dans plusieurs couches de papier aluminium. Le cheesecake sera être cuit au bain-marie, il est donc important que le moule soit bien protégé de l’eau. Verser la masse verte sur le fond constitué de la préparation en biscuits écrasés et lisser la surface avec une spatule. Placer le moule dans un grand plat allant au four. Remplir ce dernier d’eau chaude et mettre les deux ensemble au four. Cuire pendant 15 minutes, puis réduire la température à 120 degrés, couvrir le cheesecake avec du papier aluminium et cuire pendant encore une heure. Plus le moule est grand, plus le temps de cuisson est court : un cheesecake plat sera prêt plus rapidement. En sortant le cheesecake du four, faire attention à ce qu’il soit légèrement liquide (qu’il « bouge » légèrement au milieu). Sortir le moule de l’eau, le laisser refroidir et mettre au frais pour au moins 8 heures (de préférence toute la nuit). Passé ce temps, découper le cheesecake des parois du moule avec un couteau chaud et ensuite ouvrir le moule. Lisser les bords avec une spatule (de préférence également chaude).

Préparer le glaçage dans une petite casserole, en mélangeant tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’une masse homogène. Placer le cheesecake sur un plat à gâteau à pied, napper avec la préparation refroidie et décorer avec des framboises.

Vous en aurez peut-être besoin

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0